18
Mer, janvier

Autres articles populaires

Grid List

Un mouvement de débrayage a été déclenché depuis ce lundi 17 janvier dans les sous- secteurs de l’enseignement maternel et primaire. Un mouvement largement suivi, à en croire nos équipes de reportage. En cause, un arrêté pris par le ministre Salimane Karimou, nommant des inspecteurs déjà admis à la retraite qui ne seraient pas du goût des enseignants. Face à cette situation, la première du genre dans ce secteur sensible, la prompte réaction de l’exécutif est vivement attendue.

Les professionnels des médias, les consommateurs de la presse et autres acteurs de la société civile béninoise, donneront de la voix ce mercredi 18 janvier 2017 à la Bourse du travail, à en croire un communique de l’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB). Ils entendent dénoncer, une fois encore, «la fermeture arbitraire» de certains organes de presse par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC).

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale béninoise, Eric Houndété, est resté très discret sur la scène politique, depuis l’épilogue de la dernière présidentielle, soldée par la victoire de Patrice Talon. Mais  cette semaine, le député de Kpomassè s’est signalé dans une proposition de loi, abondamment relayée par la presse locale. Un fait à valeur de come-back pour un homme connu pour son sens de réactivité politique. Mais quelle rentrée politique pour Eric Houndété ?

Des représentants de la préfecture de l’Alibori se sont rendus ce mardi 17 janvier 2017 dans les locaux de la maire de kandi. Objectif : faire revenir  la paix au sein du conseil communal, fortement agité par une motion de destitution du maire, Alidou Démolé Moko.

La star sénégalo-américaine, Akon a lancé, le 13 janvier dernier à Bamako, une usine d’assemblage de lampadaires solaires. Il était pour la circonstance accompagné de son associé malien Samba Bathily et de responsables de la start-up française Sunna Design, partenaire du projet.

Les enseignants de la maternelle et du primaire observent une grève d'avertissement de 48 heures depuis ce mardi 17 janvier 2017. Ce mouvement de débrayage enclenché sur toute l’étendue du territoire, en raison de désaccords profonds entre les responsables syndicaux et leur ministre de tutelle, a été largement suivi, à en croire le porte-parole des syndicats, Maxime Agossou-Vè.

Reporté le 10 décembre 2016, à cause du brouillard, le duel entre les Normands et les Canaris, comptant pour la 17ème journée de la ligue 1  va se disputer dans la soirée de ce mercredi 18 janvier 2017, sur le stade de la Beaujoire. Une occasion pour Jordan Adéoti et ses coéquipiers de prouver qu'ils possédaient les armes pour embêter n'importe quelle équipe de Ligue 1.

Comme annoncé par plusieurs médias français depuis plusieurs jours, Edison Cavani va bientôt prolonger son contrat avec Paris Saint Germain. Une issue confirmée par l l’intéressé lui-même sur les ondes de Radio Nacional Uruguay.

Invité de Philippe Sers sur le plateau de France Bleu Hérault, Steve Mounié a essayé d’apporter des réponses aux questions de l’animateur ainsi qu'à ses confrères invités pour la circonstance. Pour  l’international béninois, la concurrence la galvanise à ne rien lâcher.

Très prudent, le Ghana s'est imposé, ce 17 janvier, face à une équipe de l’Ouganda combative dans le jeu (1-0). Ceci au terme du premier  match de la première journée de la poule D de la Coupe d’Afrique des Nations 2017.

Il n’a pas fini de battre des records.  L'attaquant du Real Madrid, Cristiano Ronaldo en  transformant le pénalty face à Séville a de nouveau frappé fort en égalant  le record historique d'Hugo Sánchez dans cet art d’exercice en Liga espagnole.

Les principaux championnats européens ont repris pour la plupart la deuxième partie de la saison 2016-2017. C’est Edison Cavani, actuel meilleur buteur de Ligue 1 qui mène la danse sur le vieux continent avec 18 réalisations.  

La crise postélectorale en Gambie a révélé  une prise de position du Sénégal à travers son président, Macky Sall. Grand voisin de la Gambie et terre d'accueil naturelle pour des personnalités et les populations gambiennes, le pays de la Téranga apparaît comme un protagoniste de la crise aux portes de son territoire. Du coup,le président  Macky Sall se trouve projeté au devant de cette crise qui touche un pays avec qui  le Sénégal partage son territoire.

Les députés marocains ont réussi à mettre sur pieds ce mardi 17 janvier, les instances dirigeantes du Parlement de façon à pouvoir valider cette semaine l’acte constitutif de l’Union africaine. Cet acte qui s’inscrit dans le processus du retour du Maroc au sein de l’Union africaine, s’ajoute à bien d’autres actions à l’extérieur  pour indiquer comment le souverain se donne toutes les chances.

Après l’amorce du paiement des primes financières aux soldats mutins, d’autres garnisons, non concernées par les mouvements d’humeurs des 6 et 7 janvier, sont entrées en scène. Vu que l’accord avec les mutins a été pénible, le gouvernement ivoirien est pris au piège des forces de défense et de sécurité. 


Son répit aura été de courte durée. Moins de 72 heures après un second accord avec les mutins censés ramener la sérénité dans le rang des soldats mutins, la Côte d’ivoire enregistre un autre mouvement d’humeur, ce mardi 17 janvier 2017. Les militaires, non concernés par l’accord du samedi dernier entre les mutins et le gouvernement, se sont mutinés ce mardi 17 janvier 2017, à Yamoussoukro, la Capitale, Dimbokro et Man.

Et pour cause, ces militaires de carrière s’estiment frustrés par le paiement d'une prime à leurs collègues des Forces Nouvelles de Bouaké, Daoukro, Daloa, Korhogo. Ils réclament que le gouvernement ivoirien les prenne en compte pour le paiement des primes  dans un esprit d'équité.  Et pour se faire entendre, les nouveaux mutins sont sortis de la caserne de Zambakro, située à une dizaine de km de Yamoussoukro, la capitale. Effectuant des tirs en l’air, ils ont provoqué une panique générale au niveau des populations.  Ces militaires ont été soutenus par des gendarmes du camp d’Abobo, à Abidjan, qui estiment faire partie aussi des forces armées de  Côte d'Ivoire. A ce titre, les gendarmes veulent aussi être traités comme les  soldats mutins qui ont reçu la première partie de leurs primes. 

Cette révolte survient après la mutinerie d'anciens rebelles intégrés dans l'armée, initiée début janvier à Bouaké (centre) et qui s'est terminée par un accord avec le gouvernement pour le paiement de 12 millions de CFA (18.000 euros) à 8500 soldats sur un effectif de plus de 30000 hommes.

Ce nouveau mouvement d’humeur des hommes en uniformes, est une autre pression sur le  gouvernement ivoirien après la frayeur du week-end dernier. Le gouvernement ayant enclenché le paiement de 5 millions par mutin, reste leur devoir 7 millions chacun.  La moindre négligence ou maldonne dans le paiement du reste, risque de faire descendre à nouveau, ces ex-rebelles dans les rues.

Le président Ouattara, qui a eu déjà assez de mal à trouver un terrain d’entente avec les ex-rebelles qui l’ont porté au pouvoir, devra faire face à leurs homologues, « laissés pour compte ». Le président ivoirien se retrouve ainsi entre le feu des anciens mutins et celui des nouveaux.

Sur le front civil, Alassane Ouattara fait aussi face à un mouvement de débrayage de l'école ivoirienne avec la grève déclenchée par les enseignants réclamant l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Il faut rappeler que la Côte d’Ivoire a été secouée par une mutinerie partie de Bouaké pour se propager à Korhogo, Odiéné, Man et même Abidjan. Après des négociations ardues, le gouvernement a obtenu le retour en casernes des mutins contre le paiement d’une prime totale  de 12 millions par mutin à échelonner sur 7 mois.

Christophe SESSOU 

A 24 heures de l’investiture du président élu de la Gambie, Adama Barrow, prévue pour ce 19 janvier prochain, biens d'interrogations demeurent. Le président sortant Yahya Jammeh, à qui l’armée promet loyauté, décrète un Etat d’urgence après s'être mainte fois opposé à transférer le pouvoir au président élu sans une décision de justice. Cet acte qui intervient dans un contexte où le spectre d’une intervention militaire régionale se profile à l’horizon, amoindrit les chances d'une prestation de serment dans les délais légaux.

Un avion de chasse nigérian a raté sa cible ce mardi 17 janvier 2017, faisant des dizaines de victimes, dans un camp de déplacés dans le nord-est du pays. L’information a été rendue publique par l’organisation humanitaire Médecins sans frontières (Msf).

Selon plusieurs médias rapportant des sources sécuritaires, de présumés djihadistes ont été arrêtés avant le dernier sommet Afrique-France de Bamako, alors qu’ils s’apprêtaient à saboter l’événement. C’est ce qu’a rapporté la Voix de l’Afrique, ce lundi.

facebook likebox joomla module

La météo

Cotonou Benin Orages, 26 °C
Conditions actuelles
Lever du soleil 7:7 am   |   Sunset: 6:55 pm
88%     22.5 km/h     34.169 bar
Prvision
MER Faible: 26 °C Fort: 29 °C
JEU Faible: 26 °C Fort: 29 °C
VEN Faible: 26 °C Fort: 30 °C
SAM Faible: 26 °C Fort: 30 °C
DIM Faible: 26 °C Fort: 29 °C
LUN Faible: 26 °C Fort: 29 °C
MAR Faible: 26 °C Fort: 30 °C
MER Faible: 25 °C Fort: 28 °C
JEU Faible: 26 °C Fort: 30 °C
VEN Faible: 26 °C Fort: 28 °C

Plus d'articles

Grid List

L’édition 2017 du festival wémèxwé démarre le 11 janvier prochain. Cette année, les fils et filles de la vallée ont choisi la commune de Dangbo pour communier et réfléchir une fois encore sur les enjeux de développement de leur région.

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.

Evénements à venir