17
Dim, novembre

Course à la succession de Boni Yayi: La candidature d’Adjavon bouleverse les plans de Talon

Politique
Typographie

L’élection présidentielle de février 2016 en passe de devenir une bataille des opérateurs économiques. Après l’annonce à grand renfort médiatique de la candidature de patrice Talon, c’est le tour de son challenger de tous les temps Sébastien Adjavon de se lancer aussi dans la danse. Une nouvelle donne qui vient bouleverser tous les schémas de la « télécommande » de Paris qui sait désormais que les choses ne seront pas faciles.

Sauf changement de dernière minute, Sébastien Adjavon, Pdg du groupe Cajaf-Comon sera candidat à l’élection présidentielle du 28 février prochain. De simples rumeurs, l’information fait aujourd’hui la Une des journaux. Et si pour beaucoup de Béninois elle est la bienvenue, c’est loin d’être le cas pour certains prétendants à la succession de Boni Yayi dont notamment Patrice Talon. En effet, si les deux hommes ont le même avantage, celui de pouvoir compter sur leur grande surface financière, il y a que Sébastien Adjavon bénéficie aujourd’hui d’une bonne presse au sein de l’opinion.

En dehors du fait qu’il ne s’est jamais ouvertement acoquiné avec les différents pouvoirs que le Bénin a connus et qui sont aujourd’hui à l’origine de la situation délétère dans laquelle le pays se retrouve, il fait partie des opérateurs économiques béninois qui ont toujours su mettre leur fortune au service du bien-être de la grande masse. On se souvient des nombreuses réalisations de la fondation qui porte son nom dans les domaines de l’éducation, de la santé et autres. Toutes choses qui marquent son engagement aux côtés des plus démunies qu’il aspire aujourd’hui à diriger. Des atouts que Patrice Talon ne peut pas forcément brandir, lui dont on continue toujours de chercher la moindre réalisation en faveur de l’amélioration du quotidien des Béninois.


Sur le plan politique, Adjavon peut aussi se targuer de faire plus l’unanimité aujourd’hui au sein de la classe politique avec laquelle il a su maintenir une distance de sécurité qui lui permet de ne pas se compromettre avec des prises de position pour ou contre X ou Y. Ce qui, il faut l’avouer n’est pas le cas de l’homme des tentatives dont on connait le rôle et la part non négligeable dans l’élection puis la réélection de Boni Yayi en 2006 et 2011. Aussi, dans la tête de beaucoup de Béninois aujourd’hui, Patrice Talon est l’un de ceux qui ont participé à l’avènement du Président Boni YAYI au pouvoir. Ce qui le rend du coup comptable de son bilan actuel diversement apprécié par l’opinion.


Au regard de tous ces paramètres, on est en droit de penser que si Patrice Talon espérait pouvoir compter sur sa fortune pour damer le pion aux hommes politiques, il devra affronter désormais un obstacle à sa hauteur, Sébastien Adjavon qui a quelque chose de plus que lui : l’opinion favorable.

 

Par Franck DANNOUME

Annonce

Nous suivre

facebook joomla likes module
Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.