14
Mer, novembre

Top Stories

Grid List

Malgré la décision DCC 17-023 du 02 février 2017 de la Cour constitutionnelle signifiant au président de la République, Patrice Talon, que la nomination des nouveaux membres de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP) est contraire à la constitution, l’ex-ministre de la communication, Rafiatou Monrou, a continué par collaborer avec le bureau contesté de l’ARCEP. Par une nouvelle décision, la Cour revient à la charge en faisant comprendre par les termes appropriés que Rafiatou Monrou a violé la Constitution quand elle était encore en fonction.

Le député Guy Dossou Mitopkè, Secrétaire général du Parti "Restaurer l’Espoir" n’est plus membre du groupe parlementaire "Union fait la Nation" à l'Assemblée nationale. Il a notifié sa démission au président du parlement, Me Adrien Houngbédji, par correspondance en date du 31 octobre 2017.

Le deuxième gouvernement du président Patrice Talon, rendu public, le 27 octobre, continue de nourrir les commentaires. Fort de 22 ministres, la nouvelle équipe gouvernementale compte zéro député. Cette fois-ci,le Président de la république a préféré tenir bien à l’écart de la table gouvernementale les recrues parlementaires réputées pour leurs revirements spectaculaires.

Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, candidat à sa propre succession, a été réélu au terme de la présidentielle reprise du 26 octobre 2017. Il a obtenu « 98,26% » des voix, selon les chiffres rendus publics par la commission électorale.

François Compaoré, a été interpellé dans la matinée de ce dimanche 29 octobre 2017 à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle par la police française. Frère cadet de l’ancien président burkinabé, Blaise Compaoré, il est visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice burkinabé dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien journaliste, Norbert Zongo.

Le conseil des ministres burundais réuni en séance extraordinaire dans la journée du mardi 24 octobre 2017, a adopté un projet de loi visant à modifier la Constitution du pays. La nouvelle constitution proposée par le régime Nkurunziza prévoit pour le mandat présidentiel, un septennat renouvelable une fois et un premier ministre ainsi que des changements dans le fonctionnement du parlement.

Comme prévu, étudiants, enseignants, personnel administratif des entités, et autres acteurs clés de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) étaient aux urnes ce lundi 30 octobre 2017 pour élire le successeur du recteur Brice Sinsin dont le mandat est arrivé à échéance. A l'issue du vote, « Nouvelle Vision » et « MIBA Excellence » se dégagent nettement des cinq listes en compétition. La liste victorieuse sera connue à l’issue du second tour.

Les acteurs de l’Université de Parakou (UP), étaient aux urnes ce lundi, à l’instar de leurs collègues de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) dans le cadre du renouvellement de l'équipe dirigeante de leur université. Parmi les deux listes en compétition, c’est celle dirigée par le Professeur Prosper Gandaho, recteur sortant, qui a été reconduite pour un nouveau mandat de 03 ans. L’heureux gagnant n’a pas caché sa joie après la proclamation des résultats provisoires, au micro de Radio Parakou. Il a, par ailleurs, invité la communauté universitaire de Parakou à s’unir autour de son équipe pour le rayonnement de leur établissement.

En début d’année 2017, le gouvernement béninois a interdit les surcharges et les chargements hors gabarit. En l’espace de quelques jours, les chauffeurs de taxis ont pris le pli en respectant cette décision à la lettre. Mais depuis quelque temps, l’on constate que la mesure est de plus en plus foulée au pied.

Au cours de l’année 2016, la valeur globale des transactions financières effectuées à partir des services financiers que proposent les réseaux de téléphonie mobile, a atteint 11 500 milliards de FCFA au sein de l'Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA). L’information a été divulguée par l’Agence Ecofin.

En Côte d’Ivoire, des exportateurs de cacao ne pré-financent plus les acheteurs et les coopératives des localités proches du Ghana, a constaté Bloomberg. La raison à les en croire c’est que la contrebande ne rend pas ces opérations viables.

L’international ghanéen Gyan Asamoah a obtenu une licence pour ouvrir sa propre compagnie aérienne qui s’appellera « Baby Jet Airlines », de son nom de rappeur. Cette annonce a été faite par le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, lors de son discours au salon de l'aviation à Accra.

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.