19
Jeu, octobre

Malgré les contestations contre l’outil et l’opérateur en charge de sa mise oeuvre, le gouvernement poursuit inlassablement sa marche vers la réalisation du Recensement administratif initial à vocation d’identification de la population (RAVIP). L’opération sera lancée officiellement le "1er novembre" prochain, selon la commission de supervision du projet.

La deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale pour le compte de cette année démarre le 26 octobre 2017 au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Comme à l’accoutumée, cette deuxième et dernière session de l’année en cours, sera principalement consacrée à l’étude et à l’adoption du budget général de l’Etat, exercice 2018.

Le conseil des ministres du gouvernement du président Patrice Talon s’est réuni en séance extraordinaire le 13 octobre 2017. Au terme de cette réunion, le Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération (MAEC), Marc Hermann Araba, a été relevé de ses fonctions, à en croire le relevé final du conseil.

Une semaine après le rendez-vous manqué du président Patrice Talon avec son homologue français, Emmanuel Macron, la diplomatie béninoise règle ses comptes à l’interne. Alors que des Béninois  s’attendaient à voir le chef de la diplomatie, Aurélien Agbenonci répondre des couacs de cette visite, c’est plutôt une autre tête qui est tombée à Cotonou. Il s’agit de celle du chef de l’administration centrale du ministère des Affaires étrangères, le secrétaire général, l’Ambassadeur Marc Hermanne ARABA .

Les voix de personnalités qui font figure d’institutions et de grandes références morales au plan national sont de plus en plus rares. Vaincus par l’âge ou passés aux oubliettes, Albert Tévoèdjrè, Nicéphore et Rosine Soglo, Maurice Ahahanzo Glèlè, Antoine  Detchenou, sont de moins en moins sollicités  en tant que gardiens du temple dans le cadre de la médiation socio-politique et de la veille citoyenne. Retour sur ces icônes dont les voix s’éteignent à petits feux.

Réuni en conseil des ministres extraordinaire le 13 octobre 2017, le gouvernement béninois a effectué quatre nominations au sein de plusieurs structures du ministère de la justice dont le tribunal de première instance de première classe de Cotonou où un nouveau procureur de la République a été nommé. L’ex-procureur de la République près le tribunal de Cotonou, Badirou Lawani, a, quant à lui, été muté à la tête de la direction des affaires civiles, pénales et des grâces.

Plus d'articles...

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.