22
Dim, octobre

Assemblée nationale : Plus de 108 milliards votés pour contrer l’avancée de la mer

Politique
Typographie

Les députés de la 7ème législature se sont retrouvés ce mardi 10 octobre 2017 au palais des gouverneurs à Porto-Novo. A l’occasion de cette session plénière, ils ont adopté un projet d’autorisation de ratification d’accord de prêt par le gouvernement dans le cadre du financement partiel de la 2ème phase du projet de protection de la côte à l’Est et à l’Ouest de Cotonou. Le montant de l’accord de prêt est évalué à plus de 156 milliards y compris l’apport de la partie béninoise.

Deux banques ont permis à l’Etat béninois d’obtenir ce prêt. Il s'agit de « Rabo Bank et la banque KBC », selon l’Agence Bénin presse (ABP) qui a relayé l’information. Plus de 40 milliards de FCFA (dont 11 milliards 439 millions au titre de la contrepartie béninoise) de prêt ont été contractés en mai dernier par le Bénin auprès de Rabo Bank pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou.

Un second montant de 116 milliards 891 millions 694 829 de FCFA dont 19 milliards 74 millions de CFA au titre de la contrepartie béninoise et 75 milliards 231 millions 42458 FCFA au titre de la contribution des deux banques (Rabo Bank et KBC) s'y ajoute. Il est prévu au cours de l'exécution d'un des deux accords, des services de consultants, des travaux de génie civil et la prise de mesures environnementales et sociales.

Selon l’ABP, «(…) les côtes  Est et Ouest de la ville de Cotonou connaissent une érosion occasionnée par la perturbation du mouvement normal des vagues marines. L’érosion s’est de plus en plus accentuée au fil des années avec le développement intensif le long de la côte et les effets néfastes des changements climatiques ». Ce projet objet d’autorisation de ratification d’accord de prêt a donc été initié par le gouvernement béninois pour mettre un terme définitif à l’avancée de la mer.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.