22
Dim, octobre

Bénin : Vers la répression de la pollution atmosphérique

Politique
Typographie

Les agents du ministère de l’environnement en poste dans les départements du Zou et des Collines ont entamé ce jeudi 12 octobre 2017, l’opération de sensibilisation et de contrôle des gaz d’échappement des véhicules motorisés. Après cette étape, suivra celle de la répression, à en croire nos confrères de l’ABP.

C’est par l’axe Bohicon-Abomey, que les agents du ministère du cadre de vie ont entamé l’opération de sensibilisation et de contrôle des gaz d’échappement des véhicules motorisés dans les départements du Zou et des Collines.

Sur le nombre d’engins contrôlés toutes catégories confondues, les plus de pollueurs sont les engins à deux roues. Lors du contrôle de l’émission de gaz, les substances contenues dans les fumées dégagées dépassent de loin les normes retenues et ne sont pas en harmonie avec le taux retenu au niveau national afin de moins polluer l’environnement.

A en croire, l’inspecteur de l’environnement, Germais Sacramento, interrogé par l’ABP, le taux d’hydrocarbure dégagé ne doit pas dépasser 150. Or, le contrôle prouve que ce taux est monté à 1000 voire 1500 chez certains motocyclistes. L'inspecteur explique cet état de choses par un défaut de calage de moteur, la carburation, les pistons, les carburateurs défectueux, ou encore des dysfonctionnements au niveau de l’allumage.

Tous les engins pollueurs épinglés ont été orientés vers des mécaniciens ou garagistes dont les capacités ont été récemment renforcées par le ministère du cadre de vie.

Selon le directeur départemental du Zou et des Collines du cadre de vie et du développement durable, Salustiano Zonon, la phase répressive de l’opération sera enclenchée juste après celle de sensibilisation et de contrôle.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.