24
Ven, novembre

Bénin : Que peut l’opposition face à Talon ?

Politique
Typographie

L’opposition béninoise a animé un géant meeting le vendredi 13 octobre dernier à la Bourse du Travail à Cotonou. Si la mobilisation traduit le niveau de colère quant à la gouvernance actuelle du pays, les forces politiques et sociales réunies au sein du Front pour le Sursaut patriotique ( FSP) ne font pas encore trembler le régime du président Talon. Le Bénin est encore à la quête des plateformes de veille citoyenne de l’envergure de  ’’Y en a marre’’ au Sénégal ou encore ‘’le Balai citoyen’’ au Burkina Faso.

La veille citoyenne au Bénin est l’une des moins vivaces actuellement dans la sous-région. S’il faut saluer un début d’organisation à travers la création du Front pour le Sursaut Patriotique ( FSP), cette coalition de l’opposition regroupant des organisations de la société civile et des partis et mouvements politiques, reste pour l’heure la seule plateforme de veille citoyenne au niveau national.

 A la manœuvre du Front, il y a surtout les communistes qui prêtent leur verve et la virulence du discours à la coalition ; mais il y a surtout les forces syndicales et enfin la coordination des Forces cauris pour un Bénin émergent ( FCBE) et quelques leaders politiques en rupture de ban avec le nouveau régime. Au plan idéologique, l’opposition marque son terrain quotidiennement en réagissant à toutes réformes et actions de l’exécutif jugées attentatoires aux libertés publiques ou contraires à la promotion de la bonne gouvernance. Sur ce plan, l’opposition existe même si sa voix est étouffée par la propagande autour de l’action gouvernementale.

Une opposition à la croisée des chemins

En un peu moins de deux ans de gestion du pouvoir d’Etat, le régime du président Talon a eu le temps de montrer ses forces mais surtout ses faiblesses et limites. Autrement dit, l’opposition béninoise a de la matière et du grain à moudre pour animer la scène politique nationale et marquer à la culotte l’Exécutif tout comme la majorité présidentielle autour du Chef de l’Etat.

Pour le moment, il s’agit d’une opposition de principe fouinant dans la poubelle du gouvernement pour en sortir quelque puanteur. S’il existe des jeunes qui donnent de la voix quotidiennement, il reste que ceux-ci ne jouissent pas toujours d’une bonne réputation soit à cause de leur passé ou en raison du déficit de vertus que leur reproche une certaine opinion nationale.

Si la matière existe pour contrer et tacler quotidiennement l’exécutif, l’opposition pèche par ses stratégies qui pour l’heure sont loin d’émouvoir le président Talon qui ne recule point face aux dénonciations et autres alertes sur sa gouvernance. Cette indifférence devrait déjà amener l’opposition à rechercher les stratégies les plus contraignantes et susceptibles de susciter l'adhésion populaire. C’est ce que font si bien les organisations de veille citoyenne comme ‘’Y en marre’’ au Sénégal et ‘’le Balai citoyen’’ au Burkina Faso qui ont donné la preuve à la sous-région que seule la lutte peut faire tomber les régimes les plus endurcis en Afrique. Le président Wade l’a appris à ses dépens au Sénégal et la rue a fait tomber au Burkina Faso l’une des dictatures les plus implacables en contraignant à l’exil Blaise Compaoré. Le Bénin, certes, n'en est pas encore là mais il est indispensable d'accroître la veille citoyenne.

Au Togo plus près, l’opposition mène le combat politique en utilisant les armes démocratiques que sont les marches, les manifestations publiques malgré l’environnement policier et militaire dissuasif.

Aujourd’hui au Bénin, les grandes figures et leaders dont les voix sont encore crédibles ne sont pas au front car il s’agit d’utiliser les armes démocratiques traditionnelles pour faire pression sur les gouvernants généralement enclins à piétiner les fondamentaux de la bonne gouvernance. Dans son organisation actuelle, l’opposition béninoise n’est pas encore une machine de pression pour ébranler le régime au pouvoir.

 

Bernadin MONGADJI

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.