24
Ven, novembre

Bénin : Les  évêques peignent une situation socio-politique préoccupante

Société
Typographie

La Conférence épiscopale du Bénin (CEB) s’est réunie en sa première session ordinaire plénière de l'année  2017-2018. Les assises ont eu lieu à Porto-Novo du 22 au 25 octobre 2017. A cette occasion plusieurs sujets d’ordre social, politique et religieux ont été examinés. Les Évêques béninois se disent inquiets par rapport aux mouvements sociaux et aux grèves en cours notamment dans le secteur de la santé, et en appellent à la responsabilité du gouvernement et de ses partenaires sociaux. Ils déplorent également la morosité ambiante et la pauvreté qui frappent le pays.

Au cours de leur session ordinaire, les Évêques béninois disent avoir examiné tout le long des assises, la situation sociopolitique que traverse actuellement le pays. Une situation marquée par des « tensions qui conduisent déjà à des mouvements sociaux et grèves », déplore la CEB, qui se dit très touchée par les débrayages dans le secteur de la santé.

Elle appelle, de ce fait, le gouvernement et ses partenaires sociaux à renouer le dialogue en vue d’une sortie de crise au plus vite. « En aucun cas les malades ne doivent être totalement abandonnés à leur sort (…) la vie humaine est sacrée (…) », martèlent les prélats.

Aussi, déplorent-ils « la précarité ambiante et la pauvreté qui frappent une large frange de la population » béninoise depuis plusieurs mois. D’après l’Eglise catholique, « beaucoup de citoyens vivent dans l’angoisse permanente de ne plus être en mesure d’assurer les besoins essentiels de leurs familles ». Ils préviennent qu'une situation pareille n’est pas de nature à engendrer « la cohésion sociale, gage de tout développement ».

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.