27
Jeu, avril

Nigeria : Le naira sous la menace d’une dévaluation

Economie
Typographie

La dévaluation du naira nigérian est quasi-irréversible, selon une analyse de Standard Chartered Plc et du gestionnaire d’actifs londonien Duet. Les deux institutions estiment que la situation actuelle du pays plaide très peu en faveur d’une stabilité de cette monnaie, au regard des contraintes du marché.

La reprise annoncée de l’activité pétrolière dont le Nigeria est redevenu le premier producteur africain est loin de résoudre la crise de la monnaie que traverse le pays. C’est du moins ce que notent les spécialistes de la monnaie qui prédisent des jours encore plus sombres à la monnaie nigériane. «La hausse des cours du pétrole ne suffira pas à éliminer la nécessité de mettre en œuvre un changement.», alerte Ayodele Salami responsable des investissements chez Duet.

En cause, la difficulté du pays à attirer des devises en raison de la valeur du naira par rapport au dollar. Selon les analystes, la décision de la Banque centrale de laisser flotter la monnaie nigériane, bien qu’ayant entraîné une chute de 40%, n’a pas sorti le naira de l’auberge. Du coup, les entreprises pâtissent de cette situation, obligées de se tourner vers le marché noir où 493 naira sont cédés contre un dollar, soit 60% de plus que le change officiel.

Pour l’instant, le président nigérian, qui redoute des conséquences encore plus dramatiques pour l’économie, refuse d’accéder à cette éventualité qu’il assimile à un ‘’meurtre’’. Il a encore réitéré son opposition à cette dévaluation, en fin d’année dernière. Mais Samir Gadio, responsable de la stratégie africaine de Standard Chartered, prédit que les autorités nigérianes finiront par lâcher du lest sur le sujet, contraintes par la situation du marché.  « Il est possible qu’elles se retrouvent contraintes d’adopter un régime monétaire plus flexible », anticipe-t-il.

Les analyses tablent sur un recul de la monnaie nigériane de l’ordre de 14% au regard de la tendance actuelle.

Bruno O OTEGBEYE

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.