24
Mar, octobre

Nigéria / Compagnie nationale de Pétrole : Un haut fonctionnaire dénonce des cas de corruption

Economie
Typographie

A travers une lettre adressée au président de la République, Muhammadu Buhari et parue dans la presse, le Secrétaire d'Etat au Pétrole, Emmanuel Ibe Kachikwu, a révélé des cas de malversations à la compagnie pétrolière nationale. Selon lui, il y a eu au moins cinq contrats attribués à l'insu des membres du conseil d'administration de la société.

D’une valeur de 25 milliards de dollars, ces cinq contrats ont été « signés sans aucune connaissance ni approbation du conseil d’administration » de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a dénoncé Emmanuel Ibe Kachikwu dans sa lettre envoyée au Chef de l’Etat, et relayée par plusieurs presses.

A en croire, le Secrétaire d’Etat au pétrole, il y a encore plusieurs autres dossiers de malversations au sein de cette entreprise d’Etat. De plus, poursuit-il, le directeur de la NNPC a instauré un « climat de peur », de « non-transparence » et le tribalisme au sein de cette compagnie.

En 2016, Emmanuel Ibe Kachikwu, alors Directeur de la compagnie pétrolière nationale et Secrétaire d’Etat au pétrole, avait été débarqué de son poste de Directeur par le président Muhammadu Buhari. Ce dernier y a positionné un de ses proches collaborateurs en la personne de Maikanti Kacalla Baru. C’est donc contre lui que se plaint, l’actuel Secrétaire d’Etat au pétrole. D’autres plaintes accablent ouvertement Maikanti Kacalla Baru, à en croire la presse locale. Mais le mis en cause n’a jusque-là pas été inquiété.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.