22
Dim, octobre

Nigéria / Corruption : Plusieurs propriétés d’un ex-ministre du pétrole saisies

Economie
Typographie

La Haute cour fédérale de Lagos a confisqué quatre propriétés appartenant à l’ex-ministre du Pétrole, Diezani Alison-Madueke. Celle-ci est soupçonnée d’avoir acheté ces appartements, d’une valeur de 7 millions, par le biais de sociétés fictives. Diezani Alison-Madueke sollicite l’autorisation du gouverneur fédéral d’Abuja afin de rentrer pour se défendre, mais une fin de non recevoir lui a été adressée.

L’opération de saisie a été opérée dans plusieurs villes du Nigéria à l’image de Lagos, Abuja et Port Harcourt. Selon une publication de Jeune Afrique, « l’ex-ministre du pétrole, Diezani Alison-Madueke, est visée par de nombreuses enquêtes et saisies de propriétés ordonnées par la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) ».

Les investigations de l’institution ont révélé que l’ancienne ministre et son cousin, Donald Chidi Amamgbo, avaient acquis ces immeubles grâce à des sociétés fictives. Lors d’une perquisition effectuée au domicile d’Amamgbo, les forces de l’ordre ont mis la main sur des documents qui indiquent qu’il est le propriétaire de 18 sociétés et propriétés au Nigeria, en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Interrogé par les enquêteurs, le deuxième mis en cause, Donald Chidi Amamgbo, a déclaré avoir enregistré ces sociétés écrans pour acheter les résidences de l’ancienne ministre, et ancienne présidente de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole(OPEP).

De son côté, Diezani Alison-Madueke a sollicité rentrer au pays, afin de pouvoir mieux se défendre. Mais le gouvernement fédéral d’Abuja lui a opposé une fin de non recevoir.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.