24
Ven, novembre

Campagne cacao 2017-2018 : Le Ghana attire les producteurs ivoiriens

Economie
Typographie

Deuxième producteur de cacao au plan mondial après la Côte d’Ivoire, le Ghana va maintenir à 1735 dollars (environ 96000 FCFA) le prix bord champ par tonne de cacao pour ses producteurs. Une situation qui met en difficulté la Côte d’Ivoire dont les autorités redoutent une augmentation sévère de la contrebande.

Le Ghana n’a pas l’intention de changer le prix bord champ du cacao pour la campagne 2017-2018, à en croire une déclaration faite par le ministre  ghanéen de l’Agriculture. Ce prix payé aux planteurs à 1735 dollars (7600 cedis) la tonne de fève contre 1270 dollars (environ 70000 FCFA) pour leurs collègues ivoiriens. Abidjan a annoncé avoir baissé le prix payé à ses agriculteurs compte tenu de la chute du cours.

Cette différence de prix risque alors d'amplifier la contrebande selon certains analystes. Des exportateurs et négociants interrogés par l'Agence Reuters ont déclaré que 80000 à 100000 tonnes de fèves ivoiriennes ont déjà traversé illégalement les frontières du pays en direction du Ghana, ceci, au lendemain de l’annonce de la diminution du prix du cacao en Côte d’Ivoire.

Des prévisions du Conseil du café cacao (CCC -organe de régulation de la filière ivoirienne-) basées sur des études de Bloomberg, ont démontré que la Côte d’Ivoire pourrait perdre 400000 de tonnes soit le cinquième de sa production nationale, en raison de ce décalage de prix entre elle son voisin de l’Est.

 Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.