24
Ven, novembre

A huit jours du second tour de la présidentielle au Liberia prévu pour le 7 novembre, l’incertitude plane sur la tenue du scrutin. Et pour cause : les recours des contestations des résultats du premier tour s’entassent sur la table de la commission électorale à charge de statuer sur ceux-ci pour la suite du scrutin présidentiel.

Suivant les gages du gouvernement, le président de la commission électorale kenyane, a maintenu, la tenue de l’élection présidentielle ce jeudi 26 octobre 2017. Une décision jugée surprenante, au regard de la crise post-électorale profonde déchirant le Kenya après l’annulation du scrutin du 8 août ayant consacré la réélection du président Uhuru Kenyatta. Avec une commission électorale divisée, et l’appel au boycott du chef de file de l’opposition, le scrutin de ce jeudi s’annonce rempli d’incertitudes pour le Kenya.

Opposées à certaines dispositions de la loi de finances 2018, des associations de consommateurs nigériens ont appelé le peuple à manifester sa colère ce dimanche 29 octobre 2017 à Niamey. Selon les marcheurs, le budget 2018 prévoit une augmentation des prix des produits de première nécessité. La marche a dégénéré quand un groupe de manifestants a bravé une interdiction des forces de l'ordre.

Les relations entre le président Alassane Ouattara et son allié, Guillaume Soro nourrissent, depuis quelques temps, moult commentaires et sont au cœur de vives polémiques. Si chacune des deux personnalités essaie de revendiquer de cordiales relations entre elles, la réalité des faits ne trompe guère. Face à l’orage qui gronde, Ouattara et Soro veulent bien sauver les meubles.

Pour sa première tournée en Afrique de l’ouest après le mali en mai dernier, le président français, Emmanuel Macron, se rendra finalement  au Burkina Faso en fin novembre prochain. A  Ouagadougou, le numéro 1 français devra délivrer son discours sur l’Afrique. Un événement attendu avec impatience par l’opinion africaine qui veut être bien fixée sur la politique africaine du nouveau patron de l'Elysée.

La crise politique qui déchire le Togo depuis plus de deux mois  pourrait connaitre dans les prochaines semaines un début de dénouement. Les missions de bons offices des parlementaires de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ( Uemoa)  et la médiation des chefs d’Etat de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest ( Cedeao) s’activent pour établir le dialogue entre les différents protagonistes. Ce mercredi, Paris a aussi haussé le ton, en appelant, les autorités togolaises à ouvrir un " dialogue immédiat" avec l'opposition.

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, a accueilli ce lundi 23 octobre 2017 à l’aéroport international Diori Hamani, ses homologues Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Nana Akufo Addo du Ghana. La visite de ces deux chefs d’Etat au Niger s’inscrit dans le cadre de la 4è réunion de la "Task Force" présidentielle sur le projet de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Plus d'articles...

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.