24
Mar, octobre

Pour sa première tournée en Afrique de l’ouest après le mali en mai dernier, le président français, Emmanuel Macron, se rendra finalement  au Burkina Faso en fin novembre prochain. A  Ouagadougou, le numéro 1 français devra délivrer son discours sur l’Afrique. Un événement attendu avec impatience par l’opinion africaine qui veut être bien fixée sur la politique africaine du nouveau patron de l'Elysée.

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, a accueilli ce lundi 23 octobre 2017 à l’aéroport international Diori Hamani, ses homologues Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Nana Akufo Addo du Ghana. La visite de ces deux chefs d’Etat au Niger s’inscrit dans le cadre de la 4è réunion de la "Task Force" présidentielle sur le projet de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le processus électoral pour la tenue de l’élection présidentielle le 16 octobre prochain au Kenya bat à nouveau de l’aile. Après la démission d’un des huit membres de la commission électorale ce mercredi, c’est autour du président de l’institution, Wafula Chebukati d’émettre des réserves sur la capacité de la commission d’organiser un scrutin fiable et crédible le 26 octobre 2017. Des aveux qui donnent raison à l’opposant Raila Odinga et qui devraient obliger les plus hautes autorités du pays à regarder la réalité en face.

Après près de deux mois d’absence du territoire national, le président du Parlement ivoirien est annoncé ce dimanche 22 octobre à Abidjan. Guillaume Soro rentre au bercail dans un contexte où les ingrédients d’un malaise et d’une détérioration de ses relations  avec le président Alassane Dramane Ouattara sont aujourd’hui secret de polichinelle.

La nomination du président du Zimbabwe en qualité d’Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la Santé, n’aura duré que quelques jours. Face à la contestation de certains pays du Nord, l’actuel Directeur général de l’OMS, l’Ethiopien Tredos Adhanom Ghebreyesus, a purement et simplement rapporté sa décision.

Arrivé en tête du premier tour avec 39% des suffrages, le second tour de l’élection présidentielle s’annonce pour George Weah, Ballon d’or africain, plus qu’une finale de la champions league. La star du football qui a déjà perdu dans les mêmes conditions en 2011 face à Ellen John Sirleaf, est à nouveau à la croisée des chemins. George Weah vaincra-t-il cette fois-ci le signe indien, en dépit de la coalition qui se met en place contre lui ?

 

Les manifestations et autres mouvements de protestation de l’opposition  s’enchaînent depuis deux mois, plongeant de plus en plus le Togo dans le chaos et la violence. Aux cris dans les rues à l’alternance à la tête de l’Etat  des milliers de Togolais, le régime de Faure Gnassingbé oppose une répression policière et militaire sanglante. Pendant que la médiation sous-régionale tarde à se mettre en place,  le Togo bascule petit à petit dans le chaos.

La police togolaise a interpellé dans la soirée du lundi 16 octobre dernier à Sokodé, l’imam Al Hassan, réputé proche de Tikpi Atchadam, leader de la contestation contre le régime du président Faure Gnassingbé. Il est reproché à ce prédicateur d’Allah d’avoir incité, une nouvelle fois, les populations à s’en prendre aux forces de l’ordre. Son interpellation n’a pas reçu l’assentiment des populations de Sokodé, fief de l’opposition. Un vaste mouvement d’humeur est alors né faisant trois morts dont deux policiers, et plusieurs blessés.

A travers une note circulaire rendue publique le 12 octobre 2017, le Ministre des affaires étrangères de la Centrafrique, Charles-Armel Doubane, a annoncé la suppression des  visas d’entrée en Centrafrique au profit des ressortissants des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Ceci, en application à une décision du président de la République.

Plus d'articles...

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.