22
Dim, octobre

Togo : La communauté internationale invite Faure à fixer la date du référendum

Afrique
Typographie

La Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine (UA) et le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), ont récemment rendu public un communiqué conjoint par lequel, ils invitent le président togolais, Faure Gnassingbé, à fixer une date pour le référendum constitutionnel annoncé.

Après analyse de la situation de crise au Togo, la communauté internationale soutient l’adoption du projet de loi visant à réviser la Constitution togolaise notamment en ses articles contestés. Pour la CEDEAO, l’UA et l’UNOWAS, « c’est une étape importante pour mettre le (pays) en conformité avec les normes démocratiques reflétant les meilleures pratiques en Afrique de l’Ouest ». C’est d’ailleurs pour cette raison que les trois organisations invitent le président Faure Gnassingbé à fixer une date pour l’organisation du référendum sur le projet de loi constitutionnelle.

L’opposition est, quant à elle, invitée « à saisir cette occasion pour faire avancer les réformes constitutionnelles ». Tous les acteurs sont invités au calme et à un dialogue constructif afin que soient « préservées la paix et la cohésion  nationales» .

Signalons que l’opposition politique togolaise réclame le retour à la Constitution de 1992 (qui avait limité le mandat présidentiel à deux), et non une révision de la loi fondamentale, qui est une proposition du président en exercice.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.