22
Dim, octobre

RD Congo : Les groupes rebelles de retour dans le Nord-Kivu

Afrique
Typographie

La province du  nord-Kivu  en république démocratique du Congo, est à nouveau en ébullition. Depuis le vendredi 06 octobre, de nouvelles attaques menées par des rebelles ougandais selon RFI, ont fait déjà plus d’une vingtaine de morts dans le rang des civils. Ce lundi, rapportent les mêmes sources, les rebelles ont attaqué le camp de la Monusco  non loin de la ville de Béni et n'ont de cesse de progresser dans la région.

Le Nord-Kivu est à nouveau le théâtre des exactions  attribuées aux rebelles ougandais contre les populations civiles. Les mêmes groupes ont attaqué une base des forces onusiennes de la Munusco dans la localité de Béni, tuant un casse bleu et blessant douze autres. Les responsables locaux onusiens assurent que la situation est sous contrôle des militaires onusiens qui se sont déployés dans la région pour sécuriser leur  site et protéger les populations civiles contre les horreurs des rebelles.

Ces attaques ciblées viennent briser l’accalmie que connait cette région depuis quelques mois. Les groupes rebelles qui ont minutieusement préparé leur assaut, ont attaqué simultanément quatre positions militaires des forces armées congolaises à l’est de Béni dont ils sont parvenus à chasser. Les mêmes groupes rebelles ont tendu plusieurs embuscades faisant une vingtaine de morts par des méthodes cruelles comme l’égorgement. Les militaires congolais délogés se sont retranchés à une quarantaine de kilomètres de Béni.

Pour le moment, les rebelles règnent en maîtres et progressent dans la région multipliant les exactions contre les populations civiles. Ces mêmes rebelles avaient été chassés quelques mois plus tôt par les soldats des forces armées congolaises. Mais aujourd’hui, les groupes rebelles donnés pour affaiblis, sont revenus à la charge avec encore plus de combattants et d’armes.

 

T.A.S

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.