18
Sam, novembre

Togo : L’opposition appelle à de nouvelles manifestations

Afrique
Typographie

Au Togo, l’opposition politique appelle à de nouvelles manifestations pour exiger le départ de l’actuel président Faure Gnassingbé. Ainsi les dates du 28, 29, 30 octobre 2017 ainsi que celles du 4, 5, 7, 8 et 9 novembre seront mouvementées une fois encore.

Les leaders de la contestation au Togo ont encore appelé à trois nouvelles manifestations les 7, 8 et 9 novembre 2017 pour exiger le départ du président Faure Gnassingbé et le retour à la constitution de 1992.

« Nous invitons les Togolais de l’étranger comme de l’intérieur du pays, à prendre part à ces manifestations pour dire au président Faure Gnassingbé que nous ne voulons plus qu’un seul Togolais fasse plus de dix ans à la tête de ce pays », a affirmé le porte-parole de la coalition de l’opposition, Eric Dupuy dont les propos ont été repris par Jeune Afrique.

L’opposant a également annoncé que des meetings auront lieu à l’intérieur du pays les 28, 29, 30 octobre 2017 ainsi que les 4 et 5 novembre 2017.

Côté gouvernement, l'interdiction de manifester les jours de la semaine reste en vigueur. Il y a quelques jours, l'exécutif togolais a annoncé, sans détails, que la conférence ministérielle de la Francophonie qui devrait se tenir du 24 au 26 novembre dans la capitale Lomé, a été reportée. Sans doute, le régime craint des violences en présence de ses hôtes.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.