10
Lun, décembre

Vatican : Le pape François exhorte Joseph Kabila à un dialogue inclusif en RDC

Europe
Typographie

Le président congolais Joseph Kabila a effectué une visite en terre sainte dans la matinée de ce lundi 26 septembre. La rencontre a permis au Saint Père de partager avec son hôte, ses préoccupations sur l'évolution de la situation politique en République démocratique du Congo, à l'aune des des derniers événements intervenus dans le pays.

La crise politique qui secoue la Rdc est très suivie depuis le Vatican. En témoigne l'implication active du clergé catholique congolais au dialogue en cours dans le pays. D'ailleurs, depuis le retrait de l'église dudit dialogue mardi dernier, les discussions sont au point mort, l'opposition ayant fini par elle aussi, suspendre sa participation.

C'est dans ce contexte que le pape François a accordé ce lundi une audience au président congolais Joseph Kabila, au Saint Siège. La rencontre, selon nos sources était prévue de longue date. Il n'empêche que les derniers développements de l'actualité au Congo démocratique y ont pris une part significative. Comme on pouvait s'y attendre, durant les 20 minutes qu'ont duré les échanges, la situation ni paix ni guerre que vit actuellement le pays a constitué le plat de résistance, comme le souligne le communiqué du Saint Siège ayant sanctionné les discussions.

"Une attention particulière a été prêtée aux sérieux défis posés par la situation politique actuelle et les récents affrontements qui se sont produits dans la capitale", indique le souverain pontife qui exhorte les acteurs politiques à plus de collaboration. "L'importance de la collaboration entre les différents acteurs politiques et les représentants de la société civile ainsi que les communautés religieuses, a été soulignée, pour promouvoir le bien commun, à travers un dialogue respectueux et inclusif pour la stabilité et la paix dans le pays", révèle  le communiqué. Enfin, conclut-il, "ont été soulevées les violences persistantes que subit la population de l’est du pays et l’urgence d’une coopération au niveau national et international pour fournir l’assistance nécessaire et rétablir la coexistence civile".

A l'heure où l'actualité congolaise défraie la chronique, cet entretien du président Kabila avec le numéro 1 de l'Eglise catholique revêt tout un symbole, au regard de l'autorité morale qu'incarne le souverain pontife et du rôle prépondérant qu'a toujours joué le clergé catholique dans le débat politique du pays. Il reste à souhaiter que cette voix de l'homme de Dieu permette au Congo de renouer le dialogue, pour sortir des tensions permanentes qui arrièrent ce vaste scandale géologique de l'Afrique centrale.

Bruno O. OTEGBEYE  

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.