18
Mer, janvier

Le président américain achève son deuxième mandat dans quelques mois. Secoué en début de mandat par la crise financière de la fin des années 2000, le premier président noir américain a réussi à tirer son épingle du jeu. La quasi-totalité des indicateurs sont au vert. Seul hic et non des moindres, le bilan africain du président américain d'origine kenyane laisse un arrière goût amer. Un gâchis, estiment des milliers de jeunes qui rêvaient d'une nouvelle ère dans les relations afro-américaines.

Cinquante experts proches du parti républicain et ayant exercé d'importantes fonctions dans l'appareil américain de sécurité nationale ont dénoncé ce lundi 08 août dans une lettre cinglante l'ignorance et l'incompétence de Donald Trump qui serait, selon eux, "le président le plus dangereux de l'histoire américaine". Certains parmi eux ont clairement affirmé qu'ils soutiendraient Hillary Clinton.

Le parti républicain a procédé ce lundi 18 juillet à l'investiture de son cheval gagnant pour la présidentielle prochaine aux Etats-Unis. Sans surprise, c'est le milliardaire Donald Trump qui a reçu l'onction des instances dirigeantes pour défendre les couleurs du parti. Mais contre toute attente, la cérémonie a failli être gâtée par une aile non négligeable du parti, déterminée à faire entendre son opposition à cette candidature.

Le candidat républicain commence à polir son langage. Malmené dans les sondages depuis sa dernière série de bourdes, Donald Trump commence par se raviser. Cette fin de semaine, il a tenté de forcer la sympathie de deux poids lourds du parti républicain, Paul Ryan et John Mc Cain, qui sans équivoque, ont pris leurs distances avec lui.

Le parti républicain serait-il dans une mauvaise passe? Rien n'est moins sûr. Coutumier des frasques et autres répliques de mauvais goût, Donald Trump, candidat du parti, commence par irriter nombre de leaders républicains et autres soutiens qui manifestent déjà publiquement leur indignation en donnant de la voix. Sa récente bourde contre la famille d'un capitaine américain mort au combat semble être la goutte d'eau de trop.

Michel Martelly a démissionné ce 7 février 2016 de la Présidence haïtienne sans avoir organisé les élections présidentielles. Pour l’heure, son Premier  ministre est chargé de liquider les affaires courantes en attendant que le parlement ne désigne un Chef transitoire de l’exécutif pour organiser le scrutin dans un délai de 120 jours.

Écartée de la présidence du Brésil en mai dernier pour corruption et maquillage présumé de comptes, Dilma Rousseff est finalement sortie de son mutisme ce mardi 26 juillet. Dans une interview qu’elle a accordée à  Radio France Internationale (RFI) , la présidente brésilienne n’a pas fait de cadeau à ses détracteurs. Elle nie en bloc les accusations portées contre sa personne et dit espérer reprendre les commandes de son pays, à l’issue de la procédure judiciaire.

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.