07
Sam, décembre

Alerte
Typography

Une concertation de vieux briscards de la classe politique béninoise, sous l’égide de Nicéphore Soglo et Albert Tévodèdjrè, élargie aux responsables de certaines centrales syndicales, se tient  ce mardi 05 janvier  au Chant d’oiseau de Cotonou. Cette rencontre va s’achever par une déclaration portant sur la présidentielle de 2016.

 Selon des indiscrétions, l’on retient que l’ensemble des acteurs politiques et syndicaux présents à cette concertation sont dans la dynamique de s’opposer « au néocolonialisme et au pouvoir de l’argent ».  Outre Nécephore Soglo et Albert Tévoèdjrè, on annonce la présence de l’ancien député Karimou Chabi-Sika, les anciens ministres Désiré Adadja et Richard Sènou sans oublier le bouillant Candide Azannaï, Sacca Lafia, Lionel Agbo etc. Côtés centrales syndicales, on signale la présence de Pascal Todjinou, Dieudonné Lokossou et Noel Chadaré. On note aussi la présence de Mathurin Nago, de Alexandre Hountondji, de Joseph Tamegnon  et de Roger Dovonou. Ce creuset est dénommé cadre de concertation des forces politiques et entend réfléchir sur l’avenir politique du Bénin. L’objectif principal de ce conclave est de mettre en place un front pour combattre la candidature de Lionel Zinsou présentée comme celle de la recolonisation du Bénin par la France. Un communiqué final sanctionnera ce conclave.

Faut-il le rappeler, le premier ministre Lionel Zinsou, Franco-béninois est candidat de la coalition au pouvoir à l’élection présidentielle du 28 février 2016 au Bénin.

Nous y reviendrons

 

Ariel Gbaguidi

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.