19
Jeu, septembre

Alerte
Typography

Un avion équato-guinéen a été immobilisé ce mercredi 21 juin 2017, à Genève-Cointrin,  en Suisse. C’est au sujet d’un contentieux opposant la Guinée Equatoriale à l’opérateur de téléphonie, Orange.

Un Boeing 737 immatriculé en Guinée équatoriale, a été immobilisé ce mercredi 21 juin à Genève-Cointrin. C’est la deuxième action du genre en huit mois. Ce geste a été commandité par le groupe de téléphonie Orange qui réclame à la Guinée Equatoriale, le paiement de 132 millions d’euros. C’est conformément à une décision de la Chambre de commerce internationale de Paris, pour régler un contentieux datant de 2011.

La somme correspond au rachat par l’État équato-guinéen des 40% de l’opérateur semi-public Getesa dont le français souhaitait se séparer, sans parvenir à exercer le droit de sortie dont il disposait. Le groupe continue de réclamer le paiement de l’amende, partiellement honorée, à laquelle l’État équato-guinéen avait été condamné en 2014.

 Selon le magazine, Jeune Afrique, Malabo a payé une partie de sa créance à Orange (environ 40 millions d’euros) mais sa position a changé. Les résultats d’un audit tiers mandaté par les autorités équato-guinéennes auraient démontré que les opérations d’Orange ont été défavorables à la Guinée équatoriale. Ce qui a provoqué la volte-face des autorités du pays.

Christophe SESSOU / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.