19
Jeu, septembre

Alerte
Typography

52 migrants ont été retrouvés morts ce lundi 26 juin 2017, dans le désert à l’est du Niger près de la ville de Séguédine à l'est. Ils ont été abandonnés sans eau et sans nourriture par les passeurs.

Au nombre de 75 au départ, ces migrants étaient à bord de trois véhicules mais ont été abandonnés par leurs passeurs craignant la répression des forces de sécurité. Ils sont au total 52 migrants retrouvés sans vie dans le désert près de Séguédine à l'est du Niger.

Selon des sources sécuritaires, plusieurs dizaines de cadavres ont été enterrés par des éléments de la garde nationale ou de la police municipale en poste à Séguédine. D'après des sources médicales, 23 migrants sont toujours en observation au centre de soins intégré (CSI) de Séguédine tandis que d'autres migrants seraient encore portés disparus.

Il y a deux semaines, 92 migrants, qui avaient eux aussi été abandonnés par leurs passeurs, ont été recueillis par des patrouilles des forces armées nigériennes à Ténéré, non loin de la falaise d'Achegour, à 180 kilomètres à l'ouest de la ville de Dirkou.

Christophe SESSOU / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.