19
Jeu, septembre

Alerte
Typography

Le congrès annoncé au Parti social démocrate (PSD) sous la houlette d’Emmanuel Golou, le président destitué le 26 juin dernier par un Conseil national du parti, n’aura pas lieu. Ceci, en raison d’une décision du tribunal de première instance de Cotonou ce jeudi 29 juin, dans le but de prévenir tout trouble à l'ordre public.

C’est par voie d’huissier de justice que la décision du tribunal de Cotonou a été transmise au président déchu du PSD, Emmanuel Golou, ce jeudi. Le même arrêt de justice lui indique que toute résistance à l'ordonnance sera considérée comme entrave à une décision de justice, ce qui est une infraction à loi.

En somme, le congrès convoqué pour le vendredi 30 juin par le président déchu du PSD dans le but de trouver une issue favorable à la crise qui secoue son parti, n’aura pas lieu. L'initiative du président Golou aura été étouffée dans l’œuf .

Dans l'entourage du président Golou, tout en confirmant l'acte de justice, il est soutenu que des dispositions seraient prises pour éviter tout trouble à l'ordre public après saisine d'un juge des référés. Une façon de signifier que le congrès pourrait être maintenu.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.