19
Jeu, septembre

Alerte rouge
Typography

Mahmoud Thiam, l’ex-ministre guinéen des mines a été arrêté ce 13 décembre aux Etats-Unis. Il est soupçonné d’avoir reçu des pots-de-vin auprès d'une compagnie chinoise qui recherchait un contrat juteux dans le secteur minier, selon des informations de l’agence Bloomberg, rapportée par le site d’information de l’hebdomadaire Jeune Afrique.

L’ancien ministre guinéen des mines, Mahmoud Thiam n’est plus libre de ses mouvements. Il a été arrêté sur le sol américain dans la nuit du 13 décembre, parce que soupçonné de corruption et de blanchement d’argent. Selon Bloomberg cité par le site d’information de Jeune Afrique, Mahmoud Thiam est suspecté d'avoir reçu 8,5 millions de dollars chez une compagnie chinoise qui rechercherait un droit d’exclusivité «sur une grande variété de domaines de l’économie guinéenne» et notamment «un contrôle quasi total» du secteur minier du pays. Mahmoud Thiam a reçu ces sous quand il «était encore ministre des mines de son pays entre 2009 et 2010, sous les régimes successifs de Dadis Camara et de Sékouba Konaté, «Toujours selon Bloomberg, qui cite le rapport des procureurs américains», complète Jeune Afrique, «Mahmoud Thiam aurait menti sur sa profession et sa nationalité pour pouvoir ouvrir un compte bancaire à Hong Kong qu’il a utilisé pour stocker les millions de dollars qu’il avait reçus. Il devrait ensuite transférer cet argent vers un autre compte en banque à New York». Après son arrestation, il a été maintenu en détention sans caution car, la justice américaine estime qu’il risquerait de s’enfuir.

Ariel GBAGUIDI

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.