18
Mer, septembre

Alerte
Typography

L’opposition politique au Togo appelle les 04 et 05 octobre prochains à de nouvelles manifestations contre le régime du président Faure Gnassingbé. Elle réclame essentiellement le retour à la constitution de 1992.

Ils sont 14 partis politiques de l’opposition à appeler les populations ayant soif d’une alternance politique au sommet de l’Etat, à descendre une énième fois dans les rues à Lomé, en province et à l’étranger pour réclamer la fin du règne de la famille Gnassingbé et le retour à la constitution de 1992. Celle-ci avait limité le mandat présidentiel à deux quinquennats.

Selon les organisateurs, le mouvement populaire du 04 octobre sera un « ultime avertissement », et celui du 05 octobre, une marche dite « de la colère ».

Le président Faure Gnassingbé qui exécute actuellement son troisième mandat, avait hérité du fauteuil présidentiel en 2005, de son Feu père Général Gnassingbé Eyadéma, juste après le décès de ce dernier. Il a été réélu en 2010 puis en 2015 à l'issue d'élections contestées par l'opposition. Le mandat actuel de Faure Gnassingbé arrive à terme en 2020. Mais depuis plusieurs semaines déjà, une partie des Togolais grogne contre la famille du président soupçonnée de vouloir s’éterniser au pouvoir.

 Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com 

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.