19
Jeu, septembre

Alerte
Typography

Par le biais d’un communiqué rendu public le 03 octobre dernier, les autorités marocaines ont annoncé avoir saisi 2,5 tonnes de cocaïne brute. Dix personnes soupçonnées dans cette affaire ont été interpellées et placées en garde à vue.

Des comprimés de psychotropes et une centaine de kilos de haschisch. L’ensemble avoisine 2,5 tonnes de cocaïne brute, plus une liasse de billets en Euros et en Dirhams marocains. Le tout pour un montant de près de 400 000 euros. C’est la prise effectuée par les forces de sécurité marocaines lundi dernier et confirmée mardi par un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

L’opération ayant conduit à la découverte des marchandises, a été menée lundi à plusieurs endroits. Une partie de la drogue a été trouvée cachée dans une voiture enregistrée à l’étranger. Le reste des stupéfiants avait été entreposé dans deux fermes sur la route côtière située entre Rabat et Casablanca. Une autre prise a été effectuée à Nador.

Au cours de l'opération, dix personnes soupçonnées d'appartenir à un réseau international de trafiquants ont été interpellées et placées en garde à vue. « Les premiers éléments de l’enquête indiquent que (…) ce réseau criminel dispose de ramifications dans plusieurs villes marocaines », a fait savoir la DGSN. Concernant les personnes interpellées, les enquêteurs s’activent à « déterminer si elles ont des liens avec d’autres réseaux de trafic de drogue sur le plan international ».

De l'avis de certains observateurs, ces 2,5 tonnes de cocaïne constituent une saisie record pour les forces de sécurité du royaume chérifien.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.