18
Mer, septembre

Alerte
Typography

La principale femme et figure de proue de l’opposition rwandaise, Diane Rwigara a été inculpée ce 04 octobre par le bureau du procureur rwandais pour «  incitation à l’insurrection ».

L’opposante qui avait des déboires judiciaires depuis plusieurs mois, venait de passer une dizaine de jours en garde à vue. L’annonce de son inculpation avec sa sœur et sa mère achève une procédure judiciaire qui visait depuis plusieurs mois la famille de Diane Rwigara.

Le principal motif d’inculpation à savoir «  incitation à l’insurrection » selon le droit rwandais est un crime passible de 10 à 15 d’emprisonnement ferme. Plusieurs autres motifs d’accusation visent aussi Diane Rwigara, sa sœur et sa mère.

Pour celle qui  s’était portée candidate contre le président Paul Kagamé lors de la dernière élection présidentielle avant de voir sa candidature invalidée, cette inculpation vise à la faire taire à cause de ses dénonciations contre l’oppression du peuple par le pouvoir de Kagamé.

Affaire à suivre…

 

T.A.S

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.