22
Dim, octobre

Alerte
Typography

Un double attentat-suicide a visé ce mercredi 04 octobre 2017, les bâtiments regroupant les institutions judiciaires de la ville de Misrata, faisant 04 morts et une quarantaine de blessés. L’attaque a été revendiquée par le groupe Etat Islamique (EI).

L’attentat s'est déroulé au moment où 03 prévenus du groupe Etat Islamique comparaissaient devant des juges. Selon des témoins interrogés par l’Agence de presse libyenne, et dont les écrits ont été repris par rfi.fr, « une voiture noire est arrivée à toute allure avec à son bord trois individus. Elle a réussi à pénétrer dans l'enceinte du tribunal ».

Un premier assaillant a actionné sa ceinture explosive devant la porte d’entrée du tribunal. Il s’en est suivi un échange de tirs entre policiers et djihadistes pendant une vingtaine de minutes. Un second assaillant a également réussi à se faire exploser à l’intérieur du parquet. Le dernier assaillant quant à lui, est porté disparu. Les forces de sécurité présentes sur les lieux n’ont pas retrouvé ses traces.

L’attaque a été revendiquée quelques instants après par le groupe EI. Selon rfi.fr, «  c'est la première fois que la ville de Misrata est visée par des extrémistes de Daesh ».

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.