16
Mer, octobre

Alerte
Typography

 Fin du  round d’observation pour le Vice Premier Ministre et numéro 3 du gouvernement, François Adebayo Abiola.   Depuis  la désignation par Boni YAYI de Lionel Zinsou comme candidat unique de la coalition au pouvoir,  à l’élection présidentielle de 2016, l’enfant prodige de Saketé dont l’ambition présidentielle pour succéder à son Chef est un secret de polichinelle, s’est enfermé dans un silence inquiétant. Aux yeux de certains, c’était la façon au  vice premier ministre de Boni YAYI et candidat aux primaires des FCBE de manifester sa désapprobation. Réunis à l’Infosec de Cotonou jusqu’au petit matin de ce vendredi 18 décembre 2016,  les partisans et militants du Mouvement soutenant la candidature de François Abiola, après une analyse minutieuse de la situation politique actuelle, ont appelé solennellement ce dernier à renoncer à ses ambitions personnelles pour  soutenir  Lionel Zinsou,  choix du leader charismatique des FCBE  pour la Présidentielle de 2016.  Accédant favorablement à l’invitation de ses militants, le Vice premier ministre chargé de l’Enseignement supérieur a appelé tôt, ce vendredi 18 décembre 2015, le Chef de l’Etat, pour lui donner la primeur de sa décision. «  Je renonce à ma candidature à l’élection présidentielle pour me joindre au soutien à Lionel Zinsou que vous aviez désigné pour conduire  notre coalition politique au prochain scrutin », a déclaré en substance le numéro 3 du Gouvernement en réitérant  qu’il restera loyal jusqu’au bout au Président de la République.

 Cette décision  manifestement grave, a l’avantage de libérer enfin François Adébayo Abiola de sa légitime frustration , lui qui s’est  senti  blessé et profondément  humilié par la décision du père de la majorité de préférer une personnalité de la diaspora  aux cadres et leaders politiques qui combattent depuis longtemps à ses côtés. Ses ressentiments sont désormais du passé puisque l’enfant prodige de Saketé après une minutieuse analyse de la situation, est conscient  qu’une aventure solitaire au scrutin présidentiel  consacrerait sa rupture de ban avec Boni YAYI  et l’exposerait à bien de péril.

Ce vendredi 18 décembre 2015, il participera donc au Conseil national des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), au Palais des congrès de cotonou. Ces assises sont  attendues pour  entériner solennellement  le choix du Premier Ministre Lionel Zinsou comme l’unique candidat de la majorité présidentielle et sceller en même temps l’union sacrée des  FCBE autour de lui pour une éclatante victoire  au soir du 28 février 2016.

 

Bernadin MONGADJI

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.