14
Mer, novembre

Jeux olympiques 2016 : Celtus Dossou-Yovo (-90kg), le nouveau qualifié pour le judo

Sport
Typographie

Le judoka béninois, Jacob Gnahoui, ne sera plus présent aux prochains Jeux Olympiques, de Rio 2016. Pour cause, suite à son absence aux derniers tournois d’Azerbaïdjan et du  Kazakhstan (mai 2016), il a été surclassé par son concurrent  égyptien dans le dernier classement de la Fédération Internationale de Judo. Par contre la chance a souri à son compatriote,  Celtus Dossou-Yovo (-90kg) d’être le porte-étendard du Bénin dans cette discipline.

La nouvelle est tombée comme un coup de massue. Jacob Gnahoui, ne pourra plus faire valoir son talent aux JO 2016. Une information qui a surpris plusieurs fans du judoka béninois. Ainsi, selon les explications du secrétaire général de la Fédération béninoise de judo, Éric Alofa, la Fédération Internationale de Judo a instauré deux systèmes de qualification. Il s’agit de « la qualification directe de 252 athlètes (154 hommes et 98 femmes) c'est à dire, pour chacune des sept (7) catégories de poids, les 22 premiers chez les hommes et les 14 premières chez les femmes figurant au classement mondial de la Fédération Internationale de Judo du 30 mai 2016 ».  A cette classe poursuit-il, s’ajoutent « cent (100) athlètes supplémentaires qui seront directement qualifiés en vertu du classement mondial de la Fédération Internationale de Judo du 30 mai 2016 sur la base de la représentation continentale ». Ce  qui  fait qu’au « total  352 athlètes judokas qualifiés dont 100 qualifiés selon le quota continental », a-t-il indiqué. Mais pour n’avoir pas participé aux deux dernières compétitions qui ont eu lieu du 6 au 8 mai en Azerbaïdjan et du 13 au 15 mai 2016 au Kazakhstan,  l’athlète béninois a été purement recalé. Car Jacob Gnahoui a eu la malchance  d’avoir été surclassé par le -60kg Égyptien qui venait après lui au classement. « Certes les moyens ont manqué pour que Jacob participe à ces deux dernières compétitions qualificatives mais il faut noter que les pays africains sont souvent absents à ces compétitions », se justifie Éric Alofa. Par contre la chance a souri à son compatriote, Celtus Dossou-Yovo (-90kg)

 

Celtus Dossou-Yovo, qualifié aux JO

Le système de qualification par quota continental a favorisé néanmoins, Celtus Dossou-Yovo, dans la catégorie (-90 kg). L’athlète béninois, qui selon le secrétaire général de la Fédération béninoise de judo, « a marqué un Wazari (valeur) lors du combat au Championnat du monde se retrouvant au plan africain derrière un Burkinabè, est déclaré qualifié avec ce dernier dans la catégorie-90kg ». Ce qui est une première pour le champion béninois « étant donné que deux athlètes au maximum par catégorie de poids et par continent peuvent se qualifier par le biais de la qualification continentale ». Bon vent à lui.

Damien TOLOMISSI

 

 

 

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.