24
Mar, octobre

45ème Championnat du monde francophone de scrabble: Le Bénin dans le top 10

Sport
Typographie

Champion du monde de scrabble classique en 2014 et médaillé de Bronze en 2015, le Bénin a raté le podium lors du 45ème Championnat du monde de scrabble francophone qui s’est déroulé du 21 au 28 juillet 2016 à Agadir (Maroc). Les scrabbleurs béninois se contentent de deux places obtenues dans le top des 10, dont la palme d’or est décrochée  par l’ivoirien Abib Alabi.

Le Bénin est passé à côté du sujet à l’occasion du 45ème Championnat du monde de scrabble francophone, d’Agadir 2016.  Contrairement à l’édition 2015, les scrabbleurs béninois n’ont  pas pu se hisser sur le podium des meilleurs de la compétition au niveau de la version classique. Ils se sont tout simplement contentés de deux places dans le top 10, grâce à l’ancien champion du monde, Julien Affaton, et Emile Agbanglassi, qui ont respectivement fini aux 7ème et 8ème rangs du classement général avec 36 points (11 victoires et 6 défaites chacun).  La palme d’Or revient à l’Ivoirien Abib Alabi 43 points (13 victoires pour 4 défaites) qui s’est adjugé le titre. C'est le 2ème  titre mondial en classique pour la Côte d'Ivoire, après Elisée Poka en 2008.

 

Un résultat qui ne satisfait pas le président de la Fédération béninoise de scrabble, Roland Kouton. Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à déclarer toute sa déception au micro d’Océan FM «(…) Personnellement, je suis un peu déçu d’autant qu’on a laissé quatre de nos meilleures chances au pays, faute de moyens financiers. Ceci, contrairement aux Gabonais et aux Ivoiriens. Nous avions neuf places pour le Bénin au scrabble classique au vu de notre passé. Pour boucher les trous, les cinq autres joueurs qui ont voyagé de leur propre chef dont moi-même avons dû jouer sans pouvoir aider nos quatre joueurs sélectionnés. De toutes les façons, parmi nos quatre joueurs officiellement sélectionnés, un seul a fait une contre-performance (…) », a-t-il confié. Toutefois poursuit-il « C’est la première fois qu’une paire béninoise s’est qualifiée pour la phase finale (…) », a ajouté Roland Kouton. Ceci  pour noter  la performance du duo Julien Affaton-Hervé Boni à l’occasion de la finale des paires. Le hic, la sélection béninoise n’a pas  non plus brillé comme prévu au niveau du scrabble duplicate. La compétition a été dominée dans cette catégorie par le Suisse Hugo Delafontaine (1er), suivi du Congolais Arnaud Mulonda (2ème) et du Néo-zélandais Nigel Richards (3ème).

Il faut préciser que 17 Fédérations (Belgique, Bénin, Suisse, Côte d'Ivoire, Algérie, France, Gabon, Maroc, Mali, Niger, Nouvelle Zélande, Québec, Roumanie, Sénégal, Tchad, Togo et Congo) ont participé à ce championnat du monde de scrabble. Le rendez-vous est pris pour l’édition 2017.

 

Damien TOLOMISSI

Annonce

Nous suivre

Inscrivez-vous gratuitement à notre liste de diffusion et soyez notifié dès qu'une nouvelle information arrive.